Comment financer des travaux de rénovation énergétique ?


Infos fournisseur énergie

Isoler son toit et ses murs, changer les menuiseries et les fenêtres, installer une nouvelle chaudière… Toutes ces initiatives ont un impact positif sur vos factures. En effet, ces travaux vont contribuer à réduire considérablement votre consommation d’électricité, de gaz, de fioul…, autant d’énergies polluantes et de plus en plus chères qu’il s’agit de réguler. Mais si leurs résultats sont attrayants, que ce soit pour son porte-monnaie ou pour la planète, les travaux à réaliser représentent un investissement financier qu’il est souvent difficile d’assumer. Conscient de ces difficultés, l’Etat français a mis en place plusieurs dispositifs d’aides, dont celui des Certificats d’Economie d’Energie (CEE) qui engage directement les fournisseurs.


Des fournisseurs « obligés »


Tous les vendeurs d’électricité, de gaz, de chauffage, de fioul domestique et de pétrole sont « obligés » de participer à la réduction de la consommation d’énergie de l’ensemble de la population française. Cette obligation s’appuie sur les CEE, des certificats qui prouvent leur engagement actif dans cette mission. Pour les obtenir, EDF, Engie, Direct Energie, Eni, pour ne citer qu’eux, doivent encourager les citoyens à réduire leur consommation énergétique, que ce soit par le biais de conseils ou de primes.


Les primes d’économie d’énergie


Si vous décidez de réaliser des travaux, vous pourrez profiter d’aides de l’Etat mais aussi de ces primes versées par les fournisseurs eux-mêmes. Pour cela, engagez-vous auprès d’un vendeur d’énergie, tel qu’EDF Particulier qui a tout un service dédié aux CEE. Pour en savoir plus sur ces dispositions, cliquez ici. Sachez que tous les fournisseurs ne prévoient pas les mêmes conditions et montants de primes. Il est donc intéressant pour vous de les comparer avant de signer un éventuel contrat avec l’un d’eux. Et dans tous les cas, vous n’êtes pas obligé d’être client chez celui auprès de qui vous vous engagez.


ch be lu ca